L’inflation baisse encore sur les marchés développés et même si elle reste supérieure aux 2% dans de nom-breuses économies, les banques centrales s’apprêtent à baisser les taux.

Etonnamment, les marchés prévoient un mouvement plutôt synchrone, anticipant des baisses d’environ 100 pb aux Etats-Unis, en zone euro et au Royaume-Uni en 2024. La BNS est un cas particulier : les marchés attendent 50 pb de baisse en 2024, depuis un niveau relativement bas toutefois. Cette anticipation semble quelque peu incohérente, eu égard aux dynamiques économiques variées des différentes régions. Le PIB
affiche une très faible croissance en zone euro, au Royaume-Uni et en Suisse, tandis que l’inflation a nettement décliné ces derniers mois. En Suisse notamment, elle est dans la fourchette cible depuis juin 2023. A l’inverse, l’économie américaine est restée solide au 2e semestre 2023 et l’inflation tenace,
supérieure à 3% en glissement annuel ces sept derniers mois. 

Ces thèmes pourraient également vous intéresser

Research Reports

Finanzen-3840x2160

Marchés financiers

Perspectives Marchés Financiers Avril 2024

05.04.2024

Research Reports

Emerging-3840x2160

Marchés émergents

Perspectives Marchés émergents Deuxième trimestre 2024

05.04.2024

Research Reports

Konjunktur-3840x2160

Conjoncture

Perspectives Conjoncture Avril 2024

05.04.2024

Research Reports

Finanzen-3840x2160

Marchés financiers

Perspectives Marchés Financiers Mars 2024

06.03.2024