Coronavirus : Les répercussions de l’épidémie pèseront sur la croissance de la zone euro et de la Suisse. Notre scénario de base reste une reprise en V de la Chine une fois que la paralysie actuelle sera débloquée. A court terme, la baisse des prix de l’énergie modère l’inflation totale aux Etats-Unis et en Suisse.

Graphique du mois

Economics_Chart_0320_FR

Il ne fait aucun doute que l’économie chinoise pâtira de l’épidémie de coronavirus au premier trimestre 2020. Parmi le biais des exportations, des chaînes d’approvisionnement internationales et du tourisme, nous prévoyons des répercussions sur l’activité mondiale, en particulier dans les pays asiatiques étroitement liés à la Chine. De même, la composante des nouvelles commandes à l’exportation de l’indice des directeurs d’achats (PMI) de février de l’Allemagne, du Japon et des Etats-Unis accuse un repli, qui reflète sans doute le pessimisme suscité par les risques économiques liés à l’épidémie de coronavirus.

Ces thèmes pourraient également vous intéresser

Research Reports

Finanzen-3840x2160

Marchés financiers

Perspectives Marchés financiers novembre/decembre 2021

11.11.2021

Research Reports

Konjunktur-3840x2160

Economie

Perspectives Conjoncture Novembre/Decembre 2021

11.11.2021

Research Reports

Back view image of young lady outdoors walking on bicycle on the street.

Actifs réels

Le European Thematic Cities Index de Swiss Life Asset Managers

19.10.2021

Research Reports

Finanzen-3840x2160

Marchés financiers

Perspectives Marchés financiers octobre 2021

08.10.2021