Les banques centrales ont changé de focale : elles tâchent désormais de contenir l’inflation, jugée jusque-là comme transitoire. Conséquence, les taux s’envolent.

Il y a à peine six mois, le marché anticipait simplement deux relèvements de taux de la Fed d’ici fin 2023, malgré la hausse persistante de l’inflation. Aujourd’hui, il prévoit désormais douze hausses (de 25 pb chacune), et estime à 70% probable que celle de mai soit de 50 pb. Jusqu’ici, le marché du crédit réagit étonnamment bien, même si nous considérons le récent resserrement comme un rebond plutôt technique des obligations d’entreprises. Dégradation du contexte macroéconomique et hausse continue de l’inflation doublée du vif durcissement des conditions financières vont maintenir la pression sur les consommateurs et les bénéfices.

Ces thèmes pourraient également vous intéresser

Research Reports

Konjunktur-3840x2160

Conjoncture

Perspectives Conjoncture Août 2022

04.08.2022

Research Reports

Finanzen-3840x2160

Marchés financiers

Perspectives Marchés Financiers Août 2022

04.08.2022

Research Reports

Emerging-3840x2160

Marchés émergents

Perspectives Marchés émergents troisième trimestre 2022

07.07.2022

Research Reports

Finanzen-3840x2160

Marchés financiers

Perspectives Marchés Financiers Juillet 2022

07.07.2022