Généralement, le mois de septembre est défavorable aux investisseurs obligataires, et cela se confirme. Les rendements totaux des titres investment grade en EUR (–2,8%) et en USD (–4,7%) sont nettement dans le rouge, Fed et BCE étant résolues à dompter l’inflation quoi qu’il en coûte aux marchés et à l’économie mondiale.

José Antonio Blanco, CIO 3rd Party Clients Switzerland, Swiss Life Asset Managers commente sur l’état actuel des marchés financiers

Vu l’obsession des banques centrales pour l’inflation et le marché du travail, deux indicateurs économiques à la traîne, la Fed notamment pourrait ignorer les premiers signes d’une détente de la pression inflationniste. Ces derniers sont visibles dans les matières premières ou les attentes d’inflation du marché, qui reculent depuis juin. L’évolution de l’inflation en Europe reste très floue en raison de la crise énergétique et de la réponse budgétaire apportée. Avec le resserrement de politique monétaire à l’œuvre malgré le risque élevé de récession, les marchés financiers envoient de premiers signaux de détresse au travers de mouvements intraday démesurés, sur les marchés des changes et du revenu fixe notamment. Les marchés du crédit résistent plutôt bien malgré un volume d’émission très faible et des investisseurs défensifs, mais la perspective d’un ralentissement plus marqué et plus long pourrait peser à nouveau sur ce marché. 

Ces thèmes pourraient également vous intéresser

Research Reports

Konjunktur-3840x2160

Conjoncture

Perspectives Conjoncture Novembre / Decembre 2022

10.11.2022

Research Reports

Finanzen-3840x2160

Marchés financiers

Perspectives Marchés Financiers Novembre / Decembre 2022

10.11.2022

Research Reports

Konjunktur-3840x2160

Conjoncture

Perspectives Conjoncture Octobre 2022

06.10.2022

Research Reports

Finanzen-3840x2160

Marchés financiers

Perspectives Marchés Financiers Octobre 2022

06.10.2022