Zone euro : la crise gazière et l’incertitude persistante devraient paralyser la croissance du PIB. Etats-Unis et Royaume-Uni : de bons résultats et l’inflation record forcent les banques centrales à freiner. L’état du secteur immobilier chinois est pire que prévu ; l’infrastructure est le nouveau moteur de la croissance.

Graphique du mois

Economics_Chart_0822_FR

Le niveau des réserves de gaz alimente toutes les conversations. Mais il faut nuancer l’interprétation. Outre-Manche, les réserves sont pleines mais seront vite consommées, tandis que les réserves autrichiennes, remplies à 50% seulement, couvrent la moitié de la consommation annuelle. En moyenne, les pays d’Europe sont en bonne voie pour atteindre l’objectif de remplissage à 80% au 1er novembre, fixé par la Commission européenne. Selon les experts, cela devrait suffire pour l’hiver (avec des mesures d’accompagnement) même si le gaz russe cessait d’arriver. Toutefois, la question peu abordée jusque-là dans ce pire des scénarios reste sans réponse : comment remplir les réserves pour l’hiver 2023/2024 ?

Ces thèmes pourraient également vous intéresser

Research Reports

Konjunktur-3840x2160

Conjoncture

Perspectives Conjoncture Août 2022

04.08.2022

Research Reports

Finanzen-3840x2160

Marchés financiers

Perspectives Marchés Financiers Août 2022

04.08.2022

Research Reports

Emerging-3840x2160

Marchés émergents

Perspectives Marchés émergents troisième trimestre 2022

07.07.2022

Research Reports

Finanzen-3840x2160

Marchés financiers

Perspectives Marchés Financiers Juillet 2022

07.07.2022